Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘la science sauvera le monde’ Category

Les scientifiques sauveront la planète un jour. Mais pas tout de suite, ils là ils sont très occupés. À quoi? Ben à créer le Robot-qui-gagne-à-tous-les-coups-à-pierre-papier-ciseau. Avouez que le monde s’en porte mieux. Le robot s’appelle Janken, c’est mignon. Il ne lit pas dans les pensées hein. Mais il détecte tellement vite les mouvements de votre main qu’il réagit en une milliseconde pour proposer à tous les coups la figure qui va vous battre.

Bravo aux chercheurs du laboratoire Ishikawa Oku de l’université de Tokyo, qui ont bien employé leurs subventions. C’est quand même autrement plus gratifiant que de bosser sur la sécurité des centrales nucléaires.

Déjà en 2009, le laboratoire japonais avait créé un robot capable de jouer au baseball en utilisant 1.000 caméras FPS et des moteurs à très haute vitesse. Cette machine est aussi capable de dribbler avec une balle, très vite, et sans échapper le ballon.

Oui, la fin est proche.

Read Full Post »

Les scientifiques sauveront la planète un jour, nous le savons tous. Mais pas tout suite, là ils sont occupés. A peine avons-nous le temps de digérer cette fameuse analyse traumatologique d’Astérix et Obélix, que nous voilà aux prises avec leurs derniers travaux: une interface de langage humains-dauphins. C’est en cours, c’est très sérieux, et manifestement, le docteur Denise Herzing, du Departement des Sciences Biologiques et Psychologiques à l’Université d’Atlantic Florida, y place beaucoup d’espoirs.

C’est que le sujet d’étude en vaut la peine. « Les dauphins forment probablement la deuxième espèce animale la plus intelligente de la planète » affirme-t-elle. Les number one, si vous n’en n’étiez pas persuadé en lisant cet article, c’est nous, et non les grands brochets. En effet, on attend toujours de la part des brochets scientifiques une étude sur, mettons, la cuisine espagnole. Elle n’est pas prête d’arriver. C’est donc nous les plus forts. De plus, on mange les brochets.

CHAT (c’est le petit nom de l’interface de langage entre humains et dauphins) est donc une sorte de  module grand comme un téléphone portable, auquel on aurait associé 2 mini hauts-parleurs et un clavier de poche. Le tout fonctionnerait à base d’algorithmes complexes qui permettront, si les travaux aboutissent, de décrypter la communication acoustique des dauphins. Le porteur du CHAT pourra donc les comprendre, et même leur répondre.

Hum. Le rêve de tous les fans de Flipper le Dauphin deviendra certes réalité. Mais à part ça? « Ce dispositif nous ouvre les portes d’une plus grande compréhension et d’une connexion avec d’autres êtres vivants », précise Denise Herzing, avant d’effectuer un salto arrière puis de frapper un gros ballon rouge lancé au dessus de la piscine.

Alors je ne sais pas si le but recherché est de trouver une source d’inspiration. Mais un truc qu’on connait déjà du mode de vie des dauphins, c’est qu’ils sont polygames. Et que ça commence à 10 ans (pour les mâles: 6 ans pour les femelles). Et un rapport, ça dure 20 secondes. Attention donc à ne pas se laisser déborder par l’enthousiasme de la découverte.

Cela dit, si les harengs d’Atlantique disposent d’une méthode infaillible pour que leur petit gobe l’intégralité de son assiette, je veux bien m’en inspirer. Et au moins, c’est pas les dauphins qui le pousseront à adopter le look Justin Bieber. Alors bravo les scientifiques, grâce à qui nous parlerons bientôt le dauphinois!

Read Full Post »

Les scientifiques pourraient se rendre utiles en trouvant un moyen de guérir le Sida, assainir l’atmosphère ou rendre Christophe Maé aphone. Au lieu de ça, ils préfèrent utiliser leur matériel de pointe pour s’adonner à des passe-temps amusants. Certains planchent sur l’invention de la langue commune chien-humain, d’autres rivalisent d’ingéniosité pour déterminer si, oui ou non, le Coca-Cola est un redoutable spermicide.

Récemment, la communauté scientifique s’est penchée sur un fleuron de la culture française, connue de Lutèce à Hochelaga : les 34 albums de bande dessinée Astérix et Obélix. Après des mois de labeur, cinq brillants chercheurs ont réuni l’ensemble de leurs confrères dans un amphithéâtre, se sont raclés la gorge et, la mine grave, ont déclamé en chœur:

« Nous avons dénombrés dans les 34 albums d’Astérix et Obélix 704 victimes de traumatismes crânio-cérébraux, dont 698 hommes et 6 femmes. 450 sont Romains (soit 63,9 % des cas), 120 Gaulois, 59 pirates, 20 Goths, 14 Normands, 8 Vikings, 6 Anglais et 4 extraterrestres. »

Contents de leur coup, et devant l’hilarité de l’assistance (les scientifiques aiment bien le second degré), ces spécialistes de la lésion cérébrale ont continué de détailler le fruit de leurs travaux. « Dans 90 % des cas, les blessures ont été provoquées par des coups donnés par des Gaulois généralement dopés à la potion magique. Les Romains sont tout de même à l’origine de 32 lésions cérébrales et, cas suffisamment rare pour être souligné, l’une d’elles a été infligée par un pirate ».

En utilisant des signes cliniques comme l’ecchymose à l’œil ou la paralysie du nerf hypoglosse (langue pendante), les chercheurs ont pu classer les blessures selon l’échelle de Glasgow qui indique l’état de conscience du patient : 390 cas sont graves, 89 modérés et 225 légers et aucun mort n’est à déplorer. Il faut dire que les Romains sont protégés par leur casque dans 70,5 % des cas, même si les pauvres légionnaires le perdent dans la majorité des situations.

Les chercheurs ont conclu leur présentation en levant un toast au génie humain, avant de déplorer toutefois la qualité du champagne servi.

Interrogé à la sortie du buffet, Karl Schaller, neurochirurgien de l’université de Genève, a tenu à apporter sa contribution à l’étude. « La fixation de la sangle du casque aurait dû être prise avec davantage de sérieux par les Romains », a-t-il noté, avant de saluer cette « étude stimulante ».

Français et Québécois seront certainement heureux d’en avoir tant appris sur ce monument de la culture francophone. Vivement l’étude linguistique des jurons du capitaine Haddock.

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :